Un peu d’histoire

Le site d’UZA et la famille de Lur Saluces

La commune d’Uza, anciennement hameau d’Uza jusqu’en 1872, se situe à la limite de deux régions historiques : le pays de Born et le Marensin.
Sa population actuelle est de moins de 200 habitants et sa superficie de 1300 ha environ.
L’histoire du village se confond avec celle de la famille Lur-Saluces depuis le début du XVème siècle, par le mariage d’Isabeau de Montferrand avec Pierre de Lur en 1472.
Au siècle suivant, Jean de Lur épousa Charlotte Catherine de Saluces, seule héritière du dernier marquis de Saluces. En vertu des lettres patentes de 1589, leurs descendants héritèrent du nom et des droits de ce dernier qui possédait aussi le marquisat de Monferrat en Italie. D’où le nom Lur-Saluces.
Les forges, fondées par la comtesse de Rostaing et le comte Henry de Lur Saluces sont déjà présentes à Uza au XVIème siècle et quelques-uns de ses boulets durent participer au siège de La Rochelle ; mais c’est au XVIIème siècle que le statut d’entreprise industrielle peut leur être appliqué. Une tuilerie verra aussi le jour à cette période.
Par la suite, au XIXème siècle, désireuse d’animer cette région et de le mettre en valeur, la famille de Lur Saluces s’investira dans l’assainissement des Landes, la plantation de pins et le développement du chemin de fer.
Les forges ne cessèrent définitivement leurs activités qu’en 1981.
Une usine de fabrication de sacherie plastique fut crée à la fin des années cinquante (XXème) pour prendre le relais des forges dont la réalité commerciale ne correspondait plus au marché. Elle fonctionna jusqu’en 1995.
Ce site, aujourd’hui, continue de vivre avec l’activité forestière accompagnée depuis ce début de XXIème siècle par le développement du tourisme vert et de l’agriculture biologique avec comme produit phare l’asperge.

Les asperges bio du Domaine d'Uza

La tempête Klaus a causé dans le domaine d’Uza des dégâts considérables qui entraînent l’impossibilité d’assurer l’entretien annuel de la pinède avec des coupes repoussées d’environ trente ans.

Aussi la famille de Lur Saluces, propriétaire ancestral du domaine, a décidé de développer à nouveau d’anciennes parcelles agricoles qui étaient cultivées il y a plus d’un siècle.

Dès 2008, d’importants investissements ont été consacrés au projet d’une future aspergeraie : dessouchage, travail du sol, enrichissement du sol, organisation d’un vaste réseau de drainage, constitution d’un système d’irrigation, organisation d’un atelier de tri et de conditionnement des asperges pour expéditions, stockage en chambres froides, constitution de réseaux commerciaux.

La politique du domaine est de viser la meilleure qualité possible.

Au bout de six ans, la production a dépassé les 60 tonnes. La plantation atteint maintenant 18 hectares et procure 90 tonnes d’asperges.

En continuant à utiliser le site, vous acceptez l’utilisation des cookies. Plus d’informations

Les paramètres des cookies sur ce site sont définis sur « accepter les cookies » pour vous offrir la meilleure expérience de navigation possible. Si vous continuez à utiliser ce site sans changer vos paramètres de cookies ou si vous cliquez sur "Accepter" ci-dessous, vous consentez à cela.

Fermer